ADRESSE

LADY GYM  - 11 rue de l'Industrie - 67400 ILLKIRCH - 03 88 12 22 74

  • facebook-square

© 2016 Copyright LADY GYM, Fitness 100% féminin à Strasbourg, Mentions légales, Circuit 30 min, Abdos-Fessiers, Pilates, TRX, Stretching, Cardio-Training...

LES PETITES CONTRARIÉTÉS DU FITNESS

30/03/2016

 

La salle de sport, on adore ! C’est notre moment à nous pour se faire du bien, se dépasser et se faire plaisir… Seulement des fois, on est confrontées à de petites contrariétés. On est sûr que vous allez vous reconnaître là-dedans ;) 

● Être coincée dans les embouteillages avant sa séance 

Ça y est, on s’est motivée pour se lever plus tôt et aller à la salle avant d’arriver au bureau. Seulement, on n’avait pas prévu que d’autres sont plus matinaux que nous et qu’ils sont dans leur voiture dès 7h00 ou que, comme par hasard, il y aurait un incident sur la route que l’on emprunte… Résultat, on se retrouve coincée dans les embouteillages à compter le temps qu’il va nous rester pour nous entraîner sans arriver en retard au bureau…. Tout ça pour ça, quoi... 

● Se rendre compte qu’on a oublié ses baskets 

On est des filles organisées, nous ! On prépare notre sac la veille d’aller au sport ! Mais parfois, on oublie l’essentiel et c’est une fois arrivée au vestiaire que l’on se rend compte que l’on a oublié notre indispensable paire de baskets… Et comme on ne peut pas s’entraîner pieds nus ou en escarpins, on est obligée de faire chemin arrière… La prochaine fois, on se fera une check list pour être sûre de bien tout emporter ! 

● Avoir un problème de playlist 

On l’a préparée aux petits oignons avec plein de tubes super motivants. On y a même mis un certain temps. Et puis, en mettant notre casque sur les oreilles, on se rend compte que notre playlist s’est effacée… Aïe… On improvise un truc mais forcément, c’est beaucoup moins bien… 

● Attendre devant une machine 

Parfois, on n’a pas d’autre choix que de venir aux heures d’affluence de la salle. Du coup, on n’est pas toute seule à vouloir s’entraîner sur cet elliptique ou ce stepper. Résultat, on se retrouve à attendre bêtement que la place se libère pour pouvoir commencer notre séance sur notre appareil chouchou… 

● La transpiration 

Malgré un adage bien connu qui voudrait que les femmes ne transpirent pas, nous, quand on s’entraîne, on sue… Et on ne peut pas s’empêcher de maudire cette foutue transpiration qui dégouline sur notre front ! (Les filles qui portent des lunettes comprendront encore mieux cette malédiction !) 


● Le drame capillaire après la séance 

On n’a pas toujours le temps de se faire un shampoing- brushing après notre séance, juste passer sous la douche pour se rafraîchir… Et c’est là que survient le drame : notre tignasse, jusque-là disciplinée, n’en fait qu’à sa tête et on se retrouve avec une masse de cheveux incoiffable… Euh, on a le droit de garder notre bonnet au bureau ? 

● Avoir envie de manger un bon gros burger en sortant 

On vient de passer une bonne heure à s’entraîner, on se sent hyper bien et puis, là, comme, ça, en sortant du vestiaire, on est prise d’une grosse fringale pour un truc bien gras et/ou bien sucré...qui risque de ruiner tous les efforts que l’on a fait… Grrr, on essaie le truc du verre d’eau pour calmer sa faim et on attend le prochain repas ? Souvent plus facile à dire qu’à faire ! 

Et vous, quels sont les petites contrariétés que vous rencontrez au sport ?

Please reload

Posts Récents
Please reload

Please reload

  • Facebook Basic Square
Archives
Please reload